Leku-izenak

Aroztegia - Lekuak - EODA

Aroztegia (-a) (Etxea)

Entitatea:
Eraikuntzak/Etxebizitza
Arautzea:
ikerlari baten arautze proposamena 
  • arostéguia - (1830) IP.KAT.Z , --

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • arostéguia - (1970) IP.KAT.B , --

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • ahostequia - (1985) IGNF.25 , 1445 ouest

    Zer: Etxea
    Non:
    Jatorria: IGNF.25

  • aroztegi - (2000) ORP.MAISMED , IV. kap., 185. or.
    (...)
    Consonnes de liaison [...] occlusive dentale -t- d’emploi plus étendu et plus fréquent en environnement consonantique vélaire: elle est absente dans le composé sans doute très ancien jauregi (où le signe de composition est l’altération de la consonne finale de jaun: voir ci-dessus), mais apparaît ensuite systématiquement, entre voyelle et après sifflante de préférence, mais aussi sonorisée en -d- après nasale et latérale, ce qui fait l’importante série de domonymes, surtout concentrés en Cize, sur des anthroponymes au sens de “demeure de …” (voir le chapitre III): apheztegi, aroztegi, iphuztegi, gorriategi, prebostegi etc.; de même entre voyelles sur oki “emplacement”, sans consonne de liaison dans 1350 arroqui “lieu de pierre”, ordoki “plateau” et ses composés, 1366 mugoquy sur muga “limite” à Bussunarits, avec consonne dans 1264 çurçaytoquia à Amorots, 1412 arandoqui à Anhaux; entre sifflante et voyelle après aitz “pierre” ou lats “cours d’eau” dans 1150 aztoquie à Beyrie, 1293 lastiri à Jaxu, 1366 lastaun à Ispoure etc. La consonne de liaison peut aboutir à des formes plus rares et parfois ambiguës: à Saint-Jean-de-Luz 1257 burutharan qui semble la forme inversée, à consonne antihiatique (l’aspirée de haran n’est pas régulièrement articulée ni écrite, et de toute façon correspond ici à l’occlusive aspirée th), du commun haranburu “tête de vallée”; à Hélette 1350 larrategui est composé de hegi “bord, crête” avec disparition de l’aspirée (une autre analyse est possible à partir du dérivé ou composé larrate), à Uhart-Cize 1350 berrotegui de berro “broussaille”, ailleurs lohitegi de lohi “limon” etc., ce qui fait voir que les noms terminés par -tegi ne doivent pas s’entendre au sens de “demeure de…” chaque fois que le premier terme est incontestablement de sens toponymique
    (...)

    Zer: Etxeak
    Non: Euskal Herria
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • aroztegui - (2000 [1180]) ORP.MAISMED , III. kap., 137. or.
    (...)
    La plus ancienne documentation connue donne jauregi dans le dérivé navarrais 1110 jaureguiaga “lieu de la demeure seigneuriale” (cf. plus loin elizaga “lieu de l’église” etc.), ce qui fait remonter l’emploi et l’invention du mot bien au-delà à une période comme d’habitude indéfinissable, et les autres composés avec -tegi presque aussi loin avec 1180 aroztegui “demeure du forgeron” (et peut-être d’abord, mais ceci reste absolument invérifiable, avec le sens de “forge”, puisque l’industrie locale des métaux et du fer remonte à l’Antiquité et se documente encore très bien au Moyen Age). Aroztegi reste dans la domonymie médiévale, et après jauregi nom générique basque de la maison noble le plus largement utilisé (on trouve beaucoup moins de jauretxe en domonymie), le domonyme de ce type le plus employé: en Soule il nomme quatre maisons, à Erbis de Musculdy, Espès, Etcharry, Charritte-de-Bas, huit en Basse-Navarre, à Irissarry, Ossès, Occos de Baïgorry, Ahaxe, Bussunarits, Sarasquette (il y fait le composé 1307 arozteguj alde “côté de la demeure du forgeron”), Larcevau (1350 arroztegui avec la vibrante forte fréquente dans ce document, mais que la graphie de 1551 pour la même maison ahotztegui invite à ne pas lire sur arrotz “étranger” qui aurait en principe gardé son articulation) et Orègue. Vient ensuite apheztegi “demeure de l’abbé” à Irouléguy, Anhaux, Bussunarits, en concurrence avec aphezetxe “maison de l’abbé” utilisé en Soule, une seule fois à Licq (et aussi avec bereterretxe “maison du prêtre” qui nomme huit maisons en Soule), documenté à partir du milieu du XIIIe siècle mais dont l’emploi était à coup sûr antérieur en domonymie
    (...)

    Zer: Etxea
    Non: ?
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • ahostequia - (2004) IGNF.TDAT , 1445

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • aroztegia (-a) - (2005) IP.TOP.IKER , LLAP

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • aroztegia (-a) - (2006) IP.TOP.IKER , BBAP

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • aroztegia (-a) - (2008) IP.TOP.IKER , 1918
    (...)
    64202 udal-kodea IGNFren arabera. IGNF Generikoa: ECAR: Hameau, gpe d'habit°, habit° isolée, maison forest. IGNF UTM X: 33236; UTM Y: 11847
    (...)

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • Ahostequia (ofiziala)
  • Ahostequia (frantsesa)
UTM:
ETRS89 30T X.665112 Y.4798119
Koordenatuak:
Lon.0º57'45"W - Lat.43º19'8"N

Kartografia:

1445 [RAND.25]; 1445 ouest [IGNF.25]

Egoitza

  • B
  • BIZKAIA
  • Plaza Barria, 15.
    48005 BILBO
  • +34 944 15 81 55
  • info@euskaltzaindia.eus

Ikerketa Zentroa

  • V
  • LUIS VILLASANTE
  • Tolare baserria. Almortza bidea, 6.
    20018 DONOSTIA
  • +34 943 42 80 50
  • donostiaordez@euskaltzaindia.eus

Ordezkaritzak

  • A
  • ARABA
  • Gaztelako Atea, 54
    01007 GASTEIZ
  • +34 945 23 36 48
  • gasteizordez@euskaltzaindia.eus
  • G
  • GIPUZKOA
  • Tolare baserria Almortza bidea, 6
    20018 DONOSTIA
  • +34 943 42 80 50
  • donostiaordez@euskaltzaindia.eus
  • N
  • NAFARROA
  • Conde Oliveto, 2. 2. solairua
    31002 IRUÑEA
  • +34 948 22 34 71
  • nafarroaordez@euskaltzaindia.eus

Elkartea

  • I
  • IPAR EUSKAL HERRIA
  • Gaztelu Berria. 15, Paul Bert plaza.
    64100 BAIONA
  • +33 (0)559 25 64 26
  • +33 (0)559 59 45 59
  • baionaordez@euskaltzaindia.eus
  • Euskaltzaindia - Real Academia de la Lengua Vasca - Académie de la Langue Basque
  • Plaza Barria, 15. 48005 BILBO
  • +34 944 158 155
  • info@euskaltzaindia.eus
© 2015 Your Company. All Rights Reserved. Designed By JoomShaper