Leku-izenak

- Laguntza

*: Hizki bat edo gehiago ordezkatzeko
(mendi*, aba*za, *mendi)

?: Hizki bakarra ordezkatzeko
(oihan?, e?titxu, ?adriano)

Garatea - Lekuak - EODA

Garatea (-a) (Etxea)

Entitatea:
Eraikuntzak/Etxebizitza
Arautzea:
ikerlari baten arautze proposamena 
Non: Makea
Kokalekuak:
  • guarat d. de_ - (1245 [1966, 2011]) DA.32.MAC , 1422-1 N.3087 [IKER.27, 47. or. (Macaye)]
    (...)
    guarat D. de_, 1245, Garatea [Tous les prénoms du document de 1245 sont au génitif]
    (...)

    Zer: Gizonezkoa
    Non: Makea
    Jatorria: IKER.27

  • guarat pétri de_ - (1245 [1966, 2011]) DA.32.MAC , 1422-1 N.3087 [IKER.27, 47. or. (Macaye)]
    (...)
    guarat Pétri de_, 1245, Garatea [Tous les prénoms du document de 1245 sont au génitif]
    (...)

    Zer: Gizonezkoa
    Non: Makea
    Jatorria: IKER.27

  • guarat - (1245 [2000]) ORP.MAISMED , V. kap., 227. or.

    Zer: Etxea
    Non: Makea
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • garatia - (1835) IP.KAT.Z , --

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • garatia - (1863) RAY.DTBP , 67a
    (...)
    GARATIA, f. cne. de Macaye. - Garat, 1693 (collations du dioc. de Bayonne). - Il y avait une prebende de ce nom fondée dans l'église de Mendionde
    (...)

    Zer: Etxea
    Non: Makea
    Jatorria: RAY.DTBP

  • garatea - (1966 [2011]) IKER.27 , 47. or. (Macaye)
    (...)
    guarat D. de_ [...] Garatea
    (...)

    Zer: Etxea
    Non: Makea
    Jatorria: IKER.27

  • garatea - (1966 [2011]) IKER.27 , 47. or. (Macaye)
    (...)
    guarat Pétri de_ [...] Garatea
    (...)

    Zer: Etxea
    Non: Makea
    Jatorria: IKER.27

  • garatia - (1970) IP.KAT.B , --

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • garate - (1983) ORP.MMPB , --

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • garatéa - (1987) IGNF.25 , 1345 ouest

    Zer: Etxea
    Non: MAKEA
    Jatorria: IGNF.25

  • garate - (1988) JIM.ESTN , 68. or.
    (...)
    IV. Encuesta toponomástica [en Euskera, núm. 33, Bilbao: Euskaltzaindia, 1988, pp. 289-301] (...) 11.2.4. Paso alto; Portillo (Garate).
    (...)

    Zer: Osagai toponimkoa
    Non: Euskal Herria
    Jatorria: JIM.ESTN

  • garate - (2000) ORP.MAISMED , IV. kap., 180. or.
    (...)
    garai “situé en haut” ou bizkai “croupe, crête” dont la dérivation est perceptible à partir des noms comme garate (lui-même dérivé ou composé) ou de bizkarr “dos, croupe”
    (...)

    Zer: Leku-izena, deitura
    Non: --
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • garate - (2000) ORP.MAISMED , III. kap., 100. or.
    (...)
    Le lexique des passages et des limites, couvrant deux espaces sémantiques bien distincts et même en un sens opposés, a été très inégalement utilisé en toponymie basque. La première série comprend principalement athe “porte, passage” (la toponymie d’ancien français dit “pas”), très exceptionnel en domonymie, et mehaka “défilé” à peine plus répandu. On a proposé de voir -at(h)e, avec perte d’aspiration d’occlusive en position finale de composé (de même -ola pour olha “cabane”), dans toute une série de noms très fréquents comme garate, halzate, arrate etc. [13 L’explication de ce type de toponymes par at(h)e “porte, passage” est classique dans la toponomastique basque, et c’est celle que propose L. Michelena, Apellidos Vascos, Minotauro, Madrid 1964, p. 61. Pourtant l’occurrence des suites vocaliques -a-a- dans les noms les plus utilisés suggère une variante phonétique d’un suffixe locatif comme -eta. Pour une étude plus détaillée de ces suffixes, cf. aussi J.-B. Orpustan, La langue basque au Moyen Age op. cit. p. 259-263, et plus loin le chapitre IV] où pourtant une suffixation semble plus probable (voir le chapitre IV). Le terme est plus vraisemblable dans athagi (en phonétique romane au Censier de Soule comme en 1445 athac), l’une des maisons nobles anciennes de Soule à Alçay, commandant ou gardant l’entrée d’un accès montagnard, qui peut s’entendre raisonnablement comme “bord, crête du passage”; peut-être aussi, toujours en Soule, dans le nom d’Atherey en 1337 atharey, quoique le second élément soit peu clair et apparemment étranger au lexique basque connu, et celui de Tardets en basque Atharratz et de sa “salle” (l’Atharratze jauregi de la complainte), la forme officielle seule attestée au Moyen Age (1249 tardedz) semblant bien issue du nom basque comme c’est la règle, composé avec un dérivé oronymique -arratz (cf. 1025 arrazaha en Alava, 1233 arrayça en Navarre, le nom Arrasate en Guipuscoa qui pourrait en être la composition inversée etc.). Bien que ce ne soit peut-être qu’un hasard, ces deux lieux commandent aussi des “passages” vers le haut pays
    (...)

    Zer: Leku-izena, deitura
    Non: Euskal Herria
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • garate - (2000) ORP.MAISMED , V. kap., 227. or.

    Zer: Etxea
    Non: Makea
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • garate - (2000) ORP.MAISMED , IV. kap., 193-194. or.
    (...)
    -(a)te dans quelques noms à vocalisme en -a comme 1350 alçatea (toponyme cizain qui semble aussi à l’origine du nom d’Alçay en Soule, puisque le Censier au XIVe siècle écrit régulièrement ce nom en forme romanisée aucet), et surtout le très répandu garate, larrate et d’autres, ne correspond sans doute pas à athe “porte, passage”, mais à une variante du locatif -eta qui a pu se créer par simple fait d’assimilation vocalique: on ne trouve pas, en effet, ces bases pourtant très communes de la toponymie que sont -gara- “hauteur”, haltz “aulne”, larre “lande” suffixés directement en -eta, et sur sarats “saule” on trouve aussi en zone navarraise sarasate qui semble un doublet du cizain sarasketa (voir ci-dessus); il n’est pas impossible que quelques noms contiennent le suffixe homonyme spécifique du souletin -ate au sens de “tas, quantité” (chez Oyhénart 1657 duhulate “tas d’argent” etc.), qui peut avoir la même étymologie d’abord au sens locatif, puis collectif, passant enfin à une idée plus ou moins claire de pluralité, exactement comme la mécoupure (-)keta dans certains usages modernes “quantité de …”; on peut ramener à la même origine ou tout au moins au même sens locatif des noms suffixés en -te, où le suffixe de nom verbal homonyme au sens de “poussée” (voir plus loin pour -tze avec les noms botaniques) semble peu probable, comme 1350 çuurte à Lacarre, ou 1479 zocotea à Garraïbie
    (...)

    Zer: Etxeak
    Non: Euskal Herria
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • guarat - (2000 [1245]) ORP.MAISMED , I. kap., 28. or.
    (...)
    Macaye en 1245 (Macayagua en 1344) // Dans une liste datée de cette année, mais qu’E. Goyheneche considérait comme postérieure d’un ou deux siècles, néanmoins antérieure à l’extension du peuplement rural par installation dans les landes et terres du domaine royal ou seigneurial et qui deviendront progressivement “terres communes”, 41 noms de maisons sont alignés, presque tous cités pour la première fois. La graphie est assez irrégulière dans le détail, avec notamment des finales en -o au lieu du -e ou du -a des toponymes originaux résultant sans doute de leur inclusion dans un texte roman, mais les noms restent parfaitement reconnaissables aussi bien par rapport à la forme étymologique connue (Ameztoi, Aphezmehaka, Bidegain, Eiheralde, Elizaga, Ernaga, Etxarte, Oiharzabal, Larreaga, Okoniz, Zainharte, Zurnaitz, Urte) qu’à la forme usuelle actuelle, la plupart existant encore. Les voici dans l’ordre alphabétique et l’orthographe de 1245 (pour l’ensemble des formes étymologiques et actuelles voir le chapitre V): // Hamestoia, Apesmeheca, Asiotz, Bidegaineo, Chapiteli, Erheralde, Elisaguë, Ernague, Etchardo, Etcheberri, Etchepare, Guarat, Gorostaritza, Hamestoia, Haranburo, Hariago, Fuguy, Ibar, Ibarola, Hiriardo, Hiribarria, Hyrygoyen, Italatze, Jaureguia, Laralda, Laroson, Lariague, Lisarague, Ocharsabalo, Oioniz, Ornaletcha, Paganduro, Sanchardo, Sto Martino, Sto Stephano, Sendorislepo, Sorueta, Sururt, Suhasta, Surneiis, Uhalde, Urti, Urruti
    (...)

    Zer: Etxea
    Non: Makea
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • g. arnalt de garat - (2000 [1316]) ORP.MAISMED , I. kap., 22. or. [Orp.Ref.Cout.]
    (...)
    Les notaires portent aussi des noms basques: G. Arnalt de Garat (très nombreuses maisons de ce nom), Per Arnalt de Garris (Salle de Garris ou nom d’origine), Arnalt S. de Iradce (voir ci-dessus les damoiseaux)
    (...)

    Zer: Notarioa [etxeak]
    Non: Euskal Herria
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • garatea - (2000 [1350]) ORP.MAISMED , IV. kap., 204. or.
    (...)
    disparition précoce du -e final après -t- (déjà 1007 uhart en zone ibérique) et d’autres voyelles finales: -e dans tous les noms comme 1249 heriart, garat, 1366 echart, errecart, hoyharart, indart, garat (mais parfois les scribes rétablissent la forme locale même déterminée 1350 garatea, indartea; pour 1266 lissaber à Saint-Pierre d’Irube, 1235 hiruber les étymons étaient sans doute “Elizaberri, Hiriberri”, mais ce pouvait être théoriquement aussi “-behere” comme dans 1505 ibarber; la chute de la voyelle finale entraîne l’assourdissement de la sonore d’appui: 1307 uhaut pour “Uhalde” (voir plus loin), Censier urdiarp, ayharp, athac de “Urdinarbe”, “Ainharbe” (pour la nasale voir plus loin), “Athagi”; de même 1249 hyhout pour “Iholdy”; dans 1305 gorombil pour 1366 gorombillo il y a eu aussi analogie avec les nombreux noms terminés par -bil
    (...)

    Zer: Etxea
    Non: --
    Jatorria: ORP.MAISMED

  • garatéa - (2004) IGNF.TDAT , 1345

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • garate - (2004) MOR.NLPBG , 31. or.
    (...)
    Gar, harri // Ce très vieil oronyme préindoeuropéen est connu dans de nombreuse langues tantôt sous la forme kar, tantôt sous la forme gar avec sonore initiale. En basque il existe sous les deux formes. La première forma kar a donné karre en proto-basque, puis harri "pierre, roche" avec passage de k à h et fermeture de e en i [...] Citons encore Garate et Garatehegi, noms de domaines et de maisons
    (...)

    Zer: Etxeak
    Non: Ipar Euskal Herria
    Jatorria: MOR.NLPBG

  • garatea (-a) - (2005) IP.TOP.IKER , LLAP

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • garatea (-a) - (2006) IP.TOP.IKER , BBAP

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • garatea (-a) - (2008) IP.TOP.IKER , 9935
    (...)
    64364 udal-kodea IGNFren arabera. IGNF Generikoa: ECAR: Hameau, gpe d'habit°, habit° isolée, maison forest. IGNF UTM X: 30462; UTM Y: 12084
    (...)

    Zer:
    Non:
    Jatorria: IP.TOP.IKER

  • Garatéa (ofiziala)
  • Garatéa (frantsesa)
UTM:
ETRS89 30T X.637278 Y.4798695
Koordenatuak:
Lon.1º18'20"W - Lat.43º19'46"N

Kartografia:

1345 [RAND.25]; 1345 ouest [IGNF.25]

Egoitza

  • B
  • BIZKAIA
  • Plaza Barria, 15.
    48005 BILBO
  • +34 944 15 81 55
  • info@euskaltzaindia.eus

Ikerketa Zentroa

  • V
  • LUIS VILLASANTE
  • Tolare baserria. Almortza bidea, 6.
    20018 DONOSTIA
  • +34 943 42 80 50
  • donostiaordez@euskaltzaindia.eus

Ordezkaritzak

  • A
  • ARABA
  • Gaztelako atea, 54
    01007 GASTEIZ
  • +34 945 23 36 48
  • gasteizordez@euskaltzaindia.eus
  • G
  • GIPUZKOA
  • Tolare baserria. Almortza bidea, 6
    20018 DONOSTIA
  • +34 943 42 80 50
  • donostiaordez@euskaltzaindia.eus
  • N
  • NAFARROA
  • Oliveto Kondea, 2, 2. solairua
    31002 IRUÑEA
  • +34 948 22 34 71
  • nafarroaordez@euskaltzaindia.eus

Elkartea

  • I
  • IPAR EUSKAL HERRIA
  • Gaztelu Berria. 15, Paul Bert plaza.
    64100 BAIONA
  • +33 (0)559 25 64 26
  • +33 (0)559 59 45 59
  • baionaordez@euskaltzaindia.eus

Azkue Biblioteka eta argitalpenak

Maximiza tus ganancias en criptomonedas confiando en Bitplex 360, una plataforma diseñada para el éxito.
  • Euskaltzaindia - Real Academia de la Lengua Vasca - Académie de la Langue Basque
  • Plaza Barria, 15. 48005 BILBO
  • +34 944 158 155
  • info@euskaltzaindia.eus
Library zlibrary project
z-library z-lib project
© 2015 Your Company. All Rights Reserved. Designed By JoomShaper